A la Une

Deux jours à Berlin, la capitale de l'Allemagne



Voyage à Vienne, la capitale de l'Autriche



La destination de ce voyage se situe en Europe centrale et est l'une des villes les plus riches du monde en termes de culture et d'histoire. Je profite de cette période d'hiver où les prix des hôtels sont abordables. Aussi, il existe un vol direct entre Alger et Vienne qui est également pas cher.

L'Autriche est membre de l'espace Schengen. Il faudra donc obtenir d'avance un visa de ce type mais comme j'en ai dejà un avec de multiples entrées qui est toujours valide, alors je vais juste acheter un billet d'avion. Le billet coûte actuellement 38 800 DA chez AirAlgerie. Il y a deux vols directes par semaine (samedi et mercredi) et le voyage dure 2 heures et demi environs.

Je reserve aussi un hôtel à Vienne et en cherchant sur hotelscombined, j'ai pu trouver des hébergements individuels à 35-40 euros la nuit. J'ai donc réservé une chambre dans un hôtel 3 étoiles à 38 euros la nuit.

Je débarque à l'aéroport de Vienne et après les formalités d'immigration et de douane, je descends au sous-sol pour prendre le train en direction de la ville. Le billet coûte 3.80 euros.



Je descends à la gare centrale 'Wien Hauptbahnhof' et je prends immédiatement le metro en direction de l'hôtel pour déposer mon bagage.

L'hôtel est situé dans un ancien immeuble pas loin du park Prater. Malgré qu'il affiche fièrement ces trois étoites, il ne présente qu'un confort basique.











Tout près de là, se trouve la park Prater avec des manèges et jeux divers, des espaces verts et le musée de cire Madame Tussauds. Pour atteindre le park d'un autre coin de la ville, on peut prendre le métro et descendre à la station Praterstern.



A l'heure du déjeuner, je cherche un endroit où je peux déguster une spécialité locale. J'aimerais particulièrement commander soit un Wiener Schnitzel soit un Gulasch. Le premier est un steak de veau pané et fris servi avec des pommes de terre frites et de la salade et parfois accompagné de mayonnaise, ketchup ou même de la marmelade. Le deuxième est un plat d'origine hongroise. C'est un ragout de bœuf dans une sauce de paprika et est servi avec spaetzle, du pain ou autre accompagnent suivant différentes versions.


Pour ceux qui fonctionnent avec un petit budget, il existe beaucoup de petits restaurants et traiteurs sur les deux cotés de la rue partant de Praterstern en direction du centre ville. J'ai décidé de traverser cette distance à pieds au lieu de prendre le metro jusqu'à la station Schwedenplatz.


A suivre...


Abonnez-vous pour recevoir les notifications et lire la suite de ce voyage et d'autres.

Commentaires