A la Une



Le PDG de Rayanair attaque les musulmans dans une déclaration raciste

Le PDG irlandais de Ryanair suscite la colère en Grande-Bretagne après avoir exigé des mesures plus sévères contre les musulmans dans les aéroports dans une énième déclaration raciste de cet entrepreneur, visant cette fois les musulmans.
Michael O'Leary a déclaré au Times que les "hommes musulmans" qui voyagent seuls constituent la plus grande menace pour les compagnies aériennes. Le Conseil islamique de Grande-Bretagne a qualifié les propos d'O'Leary de «racistes».

"Qui met les bombes? Ce sont des hommes célibataires qui voyagent seuls", a expliqué O'Leary.

"Vous ne pouvez pas dire certaines choses parce qu'ils sont racistes, mais ce sont généralement des hommes musulmans. Il y a trente ans, ce sont les Irlandais qui posaient les bombes. Si ce sont eux qui constituent la menace, nous devons les traiter."

Les organisations de défense des droits civils considèrent le durcissement des mesures de sécurité pour un groupe de personnes fondé sur la race, la religion ou le sexe comme une violation de leurs droits.

O'Leary, qui travaille avec Ryanair depuis 30 ans, a utilisé l'interview pour critiquer les nouvelles lois obligeant l'entreprise à fournir du matériel aux employés ayant des besoins spéciaux, décrivant les personnes obèses comme des "monstres" qui doivent "réserver deux sièges".

Il a souligné que Ryanair offrira des rabais aux passagers sur le Boeing 737 MAX après son retour en service après avoir été interdit depuis mars 2019, en raison de deux incidents, affirmant qu'il s'agira de l'avion "le plus sûr".

L'année dernière, il a déclaré à The Independent que Ryanair ne rembourserait pas le prix des billets aux voyageurs qui refusent de voyager en Boeing 737 Max.

Commentaires